Le livre du vendredi : Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants.

Chaque vendredi: Un livre coup de ♥

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants.

51vrlmnE98L._SX374_BO1,204,203,200_

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants, Coline Pierré, Loïc Froissart – Editions : Rouergue, 15,50€. Parution : Février 2018. Préconisé à partir de 5 ans.

Résumé de l’éditeur : Il y a très longtemps le monde était peuplé d’ogres qui passaient leur temps à manger des enfants… Jusqu’au jour où cette nourriture devint la source d’une curieuse épidémie. Les enfants n’étaient plus comestibles et il fallut prendre des mesures et se tourner vers de nouveaux régimes.  

_ _ _ _ _ _

ogre_extrait

Cet album un peu loufoque mélange à la fois quelques codes des contes d’autrefois et aborde de façon décalée plusieurs thèmes « à la mode » ( le végétarisme, la protection animale …) :  Des idées sérieuses traitées avec beaucoup de malice et d’humour pour toucher petits et grands.

Les illustrations colorées de Loïc Froissart – pour la plupart sur une double page- sont à la fois épurées et remplies de petits détails amusants.

Publicités

Le livre du vendredi : Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde.

Chaque vendredi: Un livre coup de ♥

Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde

ob_865f2b_lettres-a-mon-cher-grand-pere-qui-n.jpg

Lettres à mon cher grand-père qui n’est plus de ce monde,  Frédéric Kessler, Alain Pilon – Editions : Grasset, 13,90€. Parution : Février 2017. Préconisé à partir de 4 ans.

Résumé : Après les « Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né », c’est cette fois au grand-père mort et enterré qu’un petit garçon écrit des lettres tour à tour enjouées, tristes ou énervées, mais toujours touchantes…

_ _ _ _ _ _

Thomas, un jeune garçon qui vient de perdre son grand père. Il va alors lui écrire une lettre. Mais en guise de réponse, il reçoit son enveloppe avec la mention « N’habite plus à l’adresse indiquée ». Alors, il décide de déposer son courrier directement sur sa tombe,  au cimetière Père Lachaise.

Au fil de cette correspondance à sens unique, Thomas va étoffer ses questionnements et  se familiariser avec la mort.

C’est un livre touchant qui permet de parler de l’absence, du manque, de la tristesse, de l’incompréhension et de la mort. Les illustrations délicates et un peu « vintage » apportent beaucoup de douceur.

Lettres-2_reference

15. Des livres pour évoquer le Nouvel An chinois

Selon le calendrier lunaire chinois traditionnel, le premier jour de l’année lunaire chinoise peut se situer entre fin janvier et mi-février. Cette année, le Nouvel An chinois aura lieu le 5 février, et marquera le début de l’année du cochon.

Quelques livres coup de pour en parler en classe :

  • Réunis, Yu LiQiong et Zhu ChengLiang, Collection : Vent d’Asie, 14,50€. Parution : Février 2015. Préconisé à partir de 6 ans.

reunis.jpgRéunis est un album qui traite parfaitement de la réalité du Nouvel An chinois sans stéréotype occidentaux. A la fin, on retrouve 2 pages qui détaillent les différentes coutumes chinoises liées à cette fête.

Résumé : « Comme beaucoup de familles chinoises,  papa travaille loin de la maison familiale. Il revient pour le Nouvel An chinois. Après cette longue absence, Papa doit ré-apprivoiser sa fille. A travers les gestes du quotidien, une douce alchimie se noue entre le papa et la petite fille. Repartira-t-il ?

L’auteur nous fait vivre cette fête du Nouvel An et le rapprochement père-fille avec une intensité authentique dans un texte direct, sobre qui va à l’essentiel. Les images, colorées, réalistes rythment le récit et reflètent avec beaucoup de précision les émotions des personnages. »

cache_25435693

 

  • La lanterne de tonton, Wang Yage, illustré par Zhu Chengliang, Éditions Hongfei – 14.50 €. Parution Janvier 2019. Préconisé à partir de 5 ans.

LAN_couv_OK.indd

Cet album traite d’une tradition qui perdure depuis le 1er siècle autour de la capitale Luoyang : L’offrande des lanternes, lors du Nouvel An chinois.

Résumé : « C’est le nouvel an ! Ce matin, quand la petite Zaodi s’est réveillée, un beau manteau de neige recouvrait tout. Aujourd’hui, l’oncle de Zaodi est venu lui offrir une lanterne, comme le veut la tradition. Zaodi est ravie ! A la tombée de la nuit, la maman de Zaodi allume la lanterne afin que la petite fille aille jouer dehors avec ses amies. Chacune admire la lanterne des autres. Certaines ressemblent à des fleurs de lotus, d’autres à de grosses pastèques… »

teaserbox_52993417.jpg

 

  • Les raisins sauvages, Ge Cuilin et Wu Jinglu traduit du chinois par Nicolas Henry et Si Mo, éditions Fei, 14,90€. Parution : Mai 2016. Préconisé à partir de 4 ans.

2f02f3_88bdd23dcb19416b86cd87f7de7b3eee.png_srz_415_401_85_22_0.50_1.20_0.00_png_srzUn conte traditionnel chinois qui ne traite pas du Nouvel An mais qui permet de se plonger dans l’univers légendaire chinois d’une manière poétique.

Résumé : « Dans un lointain village chinois, vivait une jolie petite fille, gardeuse d’oies. Elle chérissait ses oies qui étaient ses seules amies.

Elle vivait chez sa tante qui avait une petite fille aveugle du même âge. Jalouse, elle jeta du sable dans les yeux de sa nièce. La petite gardienne d’oies partit dans la montagne et trouva le raisin sauvage, la seule plante capable de guérir la cécité.De retour au village, elle guérit sa petite cousine, les paysans, et apporta paix et joie dans le village. »

raisinsauvage

14. Les petits champions de la lecture

sne-sidebar

Les petits champions de la lecture ? Il s’agit d’un concours de lecture à voix haute destiné aux élèves de CM2, auxquels une de mes élèves a participé l’année passée.

Toujours dans l’idée d’inciter mes élèves à lire et surtout d’y prendre plaisir, je leur ai proposé de participer à ce concours.

Celui-ci se compose de plusieurs étapes:

  • Après avoir expliqué aux élèves en quoi consisté le concours, je leur laisse alors quelques jours pour décider si ils ont envie ou non d’y participer . Lorsque les élèves volontaires se sont fait connaitre, ils doivent choisir un extrait de livre qu’ils liront à haute voix devant toute la classe (durant 1 ou 2 minutes environ). Les élèves peuvent trouver des suggestions de lecture sur le site internet des petits champions de la lecture .
  • On prend alors le temps d’écouter chaque élève volontaire et ensuite nous choisissons ensemble l’élève qui a selon nous été le meilleur lecteur. Pour que les élèves puissent choisir correctement, on élabore avant une liste de critères qui nous paraissent essentiels pour une belle lecture à voix haute.
  • Une fois que nous avons élu le meilleur lecteur, l’élève est ensuite invité à participer à la finale départementale, où il rencontrera d’autres élèves de son département. C’est un jury de professionnel qui choisi le meilleur lecteur. L’élève que nous avons choisi peut s’y rendre avec sa famille et son enseignant .
  • L’élève retenu lors de cette session départementale participera à la finale nationale à la Comédie Française à Paris et rencontrera des élèves venues de la France entière.

Pour participer à la session 2019, les inscriptions sont ouvertes ici jusqu’au 11 janvier.

Le livre du vendredi : Hyper bien

Chaque vendredi: Un livre coup de cœur

HYPER BIEN

Hyper bien,  Fred Fivaz – Editions : Rouergue, 14€. Parution : Avril 2018. Préconisé à partir de 4 ans.

Résumé : Charles s’apprête à faire une sieste quand voilà que se dessine une envie d’aller faire du canoë. Il prend alors son matériel et part dans son bolide du futur, mais voilà que soudain, il a envie d’une glace. Il se dirige vers la plage, quand soudain le voilà décidé à faire une cabane… Finalement Charles reviendra à son premier désir : la sieste, une bonne sieste pour boucler cette boucle infernale. Dans ce zapping, Fred Fivaz nous entraîne dans le quotidien d’un Charles hyperactif, mais Charles n’est peut-être pas si hyper-extraordinaire sous son apparence de mutant et dans ses véhicules du futur, il est peut-être hyper-quotidien.

_ _ _ _ _ _

Dans cette aventure à 1000 à l’heure, nous découvrons : Charles.

30629772_1697355746976752_6125450433063288832_o

Charles est une créature toute rouge avec une tête complètement difforme et de longues jambes. Il est hyperactif, impatient, il veut tout expérimenter, tout avoir, tout de suite… Une envie en « zappant » une autre… On le suit au travers de ces différentes convoitises.

Les enfants se reconnaissent tous assez facilement dans ce personnage tout en humour, et pas que les enfants d’ailleurs.

12. Dix minutes de lecture quotidienne

Chaque jour, après la récréation du matin, nous faisons un temps de lecture, durant 10 minutes. Chaque enfant peut prendre un livre dans la bibliothèque ou en ramener un de la maison.

C’est un moment silencieux, les élèves peuvent se positionner où ils le souhaitent dans la classe. C’est comme une parenthèse dans la journée où chacun est amené à découvrir le plaisir de la lecture pour soi, sans retour evaluatif, sans questions de la part de l’enseignant… Un temps de liberté individuel mais partagé tous ensemble, tout le monde lit en meme temps. Ca devient un vrai moment de sérénité.

Au fil de l’année, les élèves prennent un vrai plaisir à lire même les plus réticents, ils vont plus facilement vers l’objet livre. Ils commencent à interroger leurs référents culturels , ils font émerger leurs émotions.

Il est arrivé plusieurs fois que des élèves veuillent emprunter des livres de la bibliothèque de classe, qu’ils avaient lu, pour les faire découvrir à leurs parents, à leurs frères et soeurs …

lecture2

On se désole trop souvent que les élèves ne lisent plus, je pense que lire avec eux, leur montrer l’exemple c’est déjà un bon début…

Je rappelle souvent aux élèves que lire va au delà d’une simple activité , lire c’est être libre, audacieux, et c’est avant tout un moyen d’accès à la vérité.

 

Le livre du vendredi : Tom & Tow

Chaque vendredi: Un livre coup de cœur

TOM & TOW

Tom & Tow, – Annabelle Buxton – Editions : Albin Michel Jeunesse, collection Trapèze, 19,90€. Parution 11/10/2017. Préconisé à partir de 3 ans.

Résumé : Tom et Tow sont jumeaux, aussi semblables au-dehors, que dissemblables au-dedans. Mais le plus extraordinaire est que, bien qu’ils aient grandi dans la même maison, ces deux-là ne se sont jamais rencontrés. Car chez eux il y a toujours eu un haut pour Tom, un bas pour Tow  ; un endroit pour Tom, un envers pour Tow  ; un bout de ceci pour Tom, un bout de cela pour Tow, etc. dans un sens ou dans l’autre et vice versa  ! Mais comment se connaître et s’aimer quand l’un grandit à gauche et l’autre à droite  ?
Heureusement le monde tourne assez rond pour que deux êtres marchant aux antipodes finissent un jour par se croiser…

_ _ _ _ _ _

Tom & Tow c’est un livre, mais c’est surtout de la poésie et des illustrations superbes sur papier glacé avec un toucher lisse et un rendu brillant.

« Dans mes illustrations, l’environnement joue un rôle très important. C’est comme une carte routière de ce qui se passe à l’intérieur de la tête de l’enfant, une métaphore de ses émotions, une poésie de sa compréhension du monde avec ses acquis à lui, différente de la logique des adultes. » A. Buxton

 

tt_feete_forraine

En tournant les pages de cet album, on serait presque étourdi par tous ces détails, ces orientations contraires, comme si l’illustration pouvait se regarder sous plusieurs angles, dans plusieurs sens … Un peu comme si on pouvait s’y perdre finalement…

Lorsque je présente ce livre à mes élèves, ils ont tous très envie de se rapprocher pour voir ce qui se passe au cœur de l’illustration.

C’est un album qui nous semble un peu farfelu mais qui posent de vraies questions sur les différences, la gémellité, la famille, le monde qui nous entoure …

9782732481258_large

On peut retrouver de très belles illustrations d’Anaelle Buxton aussi dans cet album documentaire sur le système solaire ♥